Alimentation et prévention cardiovasculaire

L’alimentation influence directement le risque cardiovasculaire, mais aussi de manière indirecte par son effet sur les facteurs de risque tels que les lipides, la pression artérielle, la glycémie et le poids. Une alimentation favorable à la santé est – conjointement avec d’autres facteurs liés au mode de vie (l’activité physique p.ex.) – la pierre angulaire de la prévention cardiovasculaire.

Le guide de poche du GSLA « Alimentation et prévention cardiovasculaire » paru en format de poche pratique a été conçu par des experts suisses en nutrition à l’attention des médecins et des spécialistes pour la consultation des patients. Les recommandations actuelles sur la nutrition dans la prévention primaire et secondaire des maladies coronariennes et de l'athérosclérose ont été compilées pour chaque facteur de risque cardiovasculaire. Un chapitre spécial est dédié à l'optimisation du mode de vie par l’activité physique et le comportement en cas de surpoids/obésité.

Les organisations professionnelles suivantes ont participé à l’élaboration de ce guide :

  • Société Suisse de Cardiologie
  • Société Suisse d’Angiologie
  • Société Suisse d'Endocrinologie et Diabétologie
  • Société Cérébrovasculaire Suisse
  • Société Suisse d’Hypertension
  • Association Suisse pour l’Etude du Métabolisme et de l’Obésité
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.